Posts Tagged ‘Dress Code’

La mode BDSM?

J’avais déjà précédemment parlé du Dress Code et de sa fixité qui limite grandement l’imagination!

Ce n’est pas la faute du BDSM mais des organisateurs de soirées qui espèrent par là filtrer la clientèle et puis harmoniser la soirée.

Il faut tout de même avouer que lorsqu’on met le pied dedans, il n’est pas aisé de trouver des vêtements originaux et de qualité.

Les hommes adoptent généralement le pantalon en cuir et ça s’arrête par là.

Les femmes en vynil ou cuir mais, rien de tout cela ne reflète la personnalité.

Qu’il est difficile d’adopter un code lorsque cela vous dénature complètement!

Personnellement, je n’ai pas vraiment de style. Caméléon de nature, j’ai une à plusieurs tenues qui passent en toutes circonstances.

-Qu’est-ce qui pourrait alors me caractériser?

L’originalité!

Je ne suis guère traditionnelle en aucun genre que ce soit, à ma dernière soirée fetish, j’étais une dandy corsetée et chapeautée d’un haut de forme,  avec un tregging et des low boots. L’ensemble était noir/bordeaux.

Mais dans un Dress Code cuir-vynil-latex, je passerai à peine la porte grâce à mon legging genre cuir. Le reste n’étant que velours, satins, dentelles et rubans. Mes low boots sont en cuir ceci dit!

Depuis 6 mois, j’ai la sensation que les Dress Codes sont moins stricts mais, je n’ai pas la sensation que la plupart puisse s’exprimer au travers de sa tenue.

Car, pour moi, c’est ça la mode, pouvoir exprimer qui on est en un regard.

Alors Asdrubael et moi, nous nous accessoirisons… Chapeaux, porte-cigarette, porte-cartes, bijoux, etc… Car, c’est ce que nous aimons et ce que nous sommes. Le superflu a son importance car, l’essentiel nous le possédons déjà.

Ce que j’aimerai en fin de compte c’est redire encore une fois que vivre une soirée BDSM, ce n’est pas se déguiser même si les « créatures » sont intéressantes, il faut savoir rester accessible si on cherche à faire connaissance.

La mode, c’est être vous et, dans le panel proposé, sauriez-vous rester vous-mêmes?

Share

Dress code

icone-dress-codeLorsque vous vous rendrez en soirée « Fetish » (curieux que ce soit toujours des soirées Fetish et pas BDSM…) vous aurez assurément un « Dress Code ».

Un Dress Code c’est à dire que l’on vous demandera de vous conformer à un type de vêtements.

Que ce soit « noir », « vynil », « latex », « cuir », etc… Je n’ai jamais vue une soirée dans une quelconque boîte de nuit (payante) sans son Dress Code.

Pour ma part, c’est très problématique:

  1. Je n’aime pas le vynil.
  2. Je n’aime pas le latex.
  3. Je n’aime pas le P.V.C.
  4. Je n’aime pas qu’on m’impose une chose.
  5. Je ne suis pas vraiment fétichiste des 1, 2, 3.

Le cuir, ça va, c’est juste le prix d’un beau vêtement qui me chagrine… Je n’ai pas vraiment les moyens.

J’aime la fausse fourrure et la soie, le satin, la dentelle, le velours…

Bref, ces Dress Code ça m’ennuie toujours!

Je comprends pourquoi il existe, c’est pour être dans le ton de la soirée mais, être dans la sphère BDSM, être une soumise, signifie-t’il obligatoirement avoir une jupe vynil ras les fesses rose, noire ou rouge?

La pratique n’a rien à voir avec une façon de s’habiller et pire: des non initiés peuvent se faire passer pour des initiés juste en respectant un Dress Code, raconter 2-3 histoires bidons et emballer la jeune brebis inexpérimentée.

C’est l’uniforme sans en être un…

Je m’y conforme du bout des lèvres parce que j’ai envie de voir cette communauté BDSM, ces gens qui la font et ce que ça donne en grand et pas en intime ou en club libertin.

Mais vraiment, l’habit ne fait pas le moine!

Dans notre BDSM à nous, il n’y a pas de Dress Code, je choisis ce que j’aime, Asdrubael approuve ou non, et je fais mes choix en fonction de ses goûts sans que ce soit un ordre particulier et ça me semble un comportement tout naturel. Ce n’est pas un effort de ma part parce que je lui fais confiance pour savoir ce qui me va ou pas.

Si!

Si je devais un jour donner un Dress Code ce serait pour une soirée à thème type « Au Japon, sous les cerisiers », ça comprend des tenues modernes occidentales et des tenues traditionnelles, le maître mot étant à mon sens de se sublimer.

J’ai des tenues pour les soirées en prévision…

Je ne me sens pas sublimée: j’ai fait avec mon tour de taille, mon budget et des matières qui ne me plaisent pas et pire, je fais le strict minimum du Dress Code, à savoir le bas! (Les chaussures, ça compte? Ça par contre les chaussures c’est différent!)

Pour finir, je trouve dommage qu’il n’y ait pas plus de variété dans les Dress Codes, toujours la même chose pour satisfaire une minorité fétiche de ces matières si ça se trouve…

Bondless dubitative…

Share