Archive for the ‘☆ Asdrubael & Bondless’ Category

Qui sommes-nous aujourd’hui?

librarian-with-falling-books-by-gil-elvgrenIl me semblait important de dire qui nous sommes aujourd’hui.

☆ Asdrubael, 28 ans, un temps dominateur mais surtout sadique.

A débuté le Kinbaku en 2009 après un bref passage par le Bondage dit anglo-saxon, d’où les tutoriaux dans ces deux domaines. La passion ne l’a jamais quitté.

Après avoir cherché sa voie professionnellement, il pense à étudier l’Histoire du Japon.

Il est aussi passionné par les fouets.

 

☆ Bondless, 33 ans, un temps dominatrice, un temps soumise, entre chatte et chienne je me définis aujourd’hui comme switch sans être certaine que ce soit la bonne formulation pour l’instant. Je crois simplement qu’on se soumet toujours à plus « fort » que soi et qu’on a toujours des soumis à soi.

J’étudie les Arts Plastiques d’où ma recherche esthétique dans le Bondage qui me passionne mais, je me positionne davantage dans la version anglo-saxonne du genre.

Nous sommes donc un couple de tricoteurs depuis 5 ans et tenons ce blog avec plus ou moins de régularité depuis août 2009.

Personne ne porte plus la culotte, nous faisons front ensemble dans une relation interdépendante affranchie des contraintes du BDSM où chacun se sent libre d’être lui-même.

Share

Toulouse Munch

L’association Toulouse Munch fondée par nous et proposant des dîner-débats sur Toulouse est officiellement fermée.

Pourquoi?

-Tout simplement parce que le fonctionnement de ce groupuscule ne nécessitait en fait pas une structure aussi lourde que celle d’une association.

Les BDSMeurs toulousains sont des électrons libres qui n’aiment pas la routine, comme tout le monde! Et fidéliser ou tenter de fidéliser n’était pas une bonne idée!

Le site Toulouse-Munch existe toujours et prendra dans le futur un air communautaire; par ce biais seront toujours organisés des débats, des dîners ou encore des soirées mais il ne sera plus nécessaire d’adhérer pour y participer.

Bref, rien ne change vraiment si ce n’est la forme sachant que si nous sommes, Asdrubael et moi, en Midi-Pyrénées, nous ne sommes pour autant pas localisés à Toulouse, ce qui complique les choses.

Nous nous affranchissons donc tous des difficultés pour ne garder que le meilleur!

Share

7/01/2012 – Soirée Bondage informelle à la Matronne

Asdrubael organise ce samedi une soirée Bondage informelle à la Matronne à Toulouse.

Le but est de se rassembler dans le club pour faire du Bondage, apprendre des trucs et astuces, s’échanger des savoir-faires et voir comment font les autres. Il y aura à peu près autant de modèles que de bondageurs.

Entrée: 30€

Share

22/09/11 – Soirée de rentrée de Maîtresse Shanna

Le 22 de ce mois, Asdrubael et moi participerons à la soirée de la Rentrée de Maîtresse Shanna!

Le thème semble libre, faut-il que je m’habille en écolière?

Je n’ai rien qui ressemble à cela, je vais donc mettre un corset noir en satin, un legging cuir, peut-être mes chaussures rouges à très hauts talons, j’aimerai un bibi sur la tête mais il semble que je ne le recevrai pas à temps… Mon chapeau haut de forme peut-être?

Je verrai avec Asdrubael!

 

J’ai toujours besoin d’un sac alors j’aurai mon petit sac à dos noir brodé à petites ailes et à queue de démon amovible, discret, il sait se faire oublier.

Il est sûr aussi que ce sera la première sortie officielle et fétiche de mon nouveau rouge à lèvres Chanel: « Premier rouge ».

Un rouge à lèvres éclatant sans être vulgaire qui s’accordera très bien à mes chaussures rouges… Serai-je un genre de Dorothée dans le Magicien d’Oz BDSM?!

Share

21/09/11 – Toulouse Munch n°6

Asdrubael et moi participerons au Munch n°6!

C’est ce 21 septembre que reprennent les activités de Toulouse-Munch.
Le prochain diner-débat aura lieu à la Matronne au tour d’un buffet à partir de 19h30 jusqu’à 23h.
L’adresse de la Matronne est:
12 rue François Verdier
31830 Plaisance du Touch

Le thème de départ sera: « 24/7, le BDSM peut-il être un mode de vie? »

Le tarif pour ce buffet sera de 15€ par personne.

Share

12/02/2011 – Toulouse – Première soirée du Toulouse Munch

Soirée BDSM à l’Estrella (club libertin, 41 boulevard de Thibaud, Toulouse) le 12 février 2011 à 22h co-organisée par le Toulouse Munch: http://tls-m.fr

Le concept: amenez votre matériel, et partagez selon vos envies vos connaissances ou vôtre savoir faire.
Tarifs à l’entrée:
- membres: 30€
- non-membres: 35€
L’entrée comprend une conso gratuite.

Dress code: noir minimum. Cuir, vinyl, latex, looks extraordinaires souhaités.

Asdrubael et moi serons bien évidemment présents, nous préparons un petit show de bondage sur une musique spécialement dégottée par nôtre DJ de la soirée.

De certain, il devrait aussi y avoir une performance d’aiguilles plus quelques jeux entre Maîtres(ses) et soumis(es)!

Share

Nous avons un appartement!

C’est arrivé très vite après la sortie de l’hôpital d’Asdrubael, nous avons eue une réponse positive pour un logement, un grand T2 qui nous a plut.

Tout s’est fait très rapidement et après nôtre réponse positive du 13/01, nous avions les clefs le 14!

L’état des lieux se fait le 18, nous avons déjà lancés les premiers abonnements usuels, téléphoniques, etc…

Très ensoleillé, je pense que nous allons griller cet été mais nous préparons le coup avec l’achat d’électroménager destiné à nous préparer des cocktails rafraîchissants à déguguster sur nôtre petite terrasse.

Quelques meubles sont manquants et ils seront achetés dans la foulée, nous passons nos journées à regarder dans les magasins, les catalogues, à réfléchir aux meilleurs aménagements possibles notamment de la cuisine qui va nécessiter quelques travaux.

Bref, nous voyons un réel emménagement sous 2 semaines; Asrubael et Bondless vont vivre ensemble!

Share

21/01/2011 – Munch n°3 – Toulouse

Le Toulouse Munch n°3 se tiendra à 19h au Bistro Crampel: 7, avenue Crampel à Toulouse.

Ce sera un dîner-débat ayant pour thème « le BDSM et vôtre entourage »; vôtre famille est-elle au courant? Comment gérer-vous cet aspect de vôtre vie au niveau de vos amis et de vôtre famille? Etc…

Pensez à vous inscrire via le calendrier sur le site http://tls-m.fr pour la réservation du restaurant!

Asdrubael et moi serons bien entendu présents.

Share

Pas le cœur d’écrire…

Pas le cœur à écrire en ce moment ou à discourir sur les idées BDSM…

Ce blog est aussi fait pour moi, pour me confier alors voilà: Asdrubael est hospitalisé depuis une semaine. Sa vie n’est pas en danger mais, je ne m’étalerai pas sur ce sujet que je considère comme privé.

Depuis une semaine, c’est difficile pour lui et aussi pour moi. Nous sommes séparés et c’est impossible de bien se sentir l’un sans l’autre. A présent, nous sommes bien trop attachés et dépendants pour pouvoir vivre l’un sans l’autre.

Depuis une semaine, c’est la survie et le calvaire qui ne cessera qu’en fin de semaine. Jeudi ou vendredi nous nous retrouverons… Compliqué d’avoir une date précise pour l’instant.

Asdrubael va mal c’est un fait mais moi, je déprime complètement et j’en suis tombée malade. Comme une plante sans lumière je dépéris doucement mais sûrement.

Je ne sais pas si Asdrubael sera très content que je me déverse ainsi sur mon blog mais, ça fait mal… J’ai mal et j’ai besoin de le dire.

Je ne compte plus les larmes… Une flaque, un ruisseau, une rivière… Rien ne m’intéresse plus qu’Asdrubael. Que de savoir comment il va, d’attendre ses appels, de lui envoyer des messages. Dire que j’avais été choquée du prix de son téléphone portable mais il nous permet aujourd’hui de communiquer à la fois par internet et plus simplement par téléphone.

Entre ces moments, je ne fais plus rien, plus l’envie ni le goût de rien. Je fais ce qu’il faut faire et c’est tout.

Une relation comme la nôtre a ses dangers et ses limites et nous flirtons là avec la déprime.

Tant pis, si c’est le prix à payer pour d’autres moments!

Share

Soirées parisiennes 2010

Nous avons passé presque une semaine à Paris pour participer à la soirée Démonia en tant que membres du défilé.

Nous avions fait les essayages auparavant et nous avions juste à venir à 16h à la Machine pour nous changer/préparer et… attendre!

Il y avait beaucoup de défilants, beaucoup de marques représentées et cela représente un certain temps.

Nous avons donc déambulé Asdrubael et moi, discuté, répété et puis au moment de passer sur scène: tout est chamboulé on doit tous se présenter en même temps!

Les choses ne se passent jamais comme prévu. A part que nous avons lancé des ballons et des petits cœurs en mousse estampillés Démonia à la foule, comme prévu.

Nous sommes rentrés fourbus de cette soirée mais le lendemain après-midi, Asdrubael a eu envie d’aller à un goûter du Divin Marquis; ce que nous avons donc fait. il y avait le show d’une domina que nous avions déjà croisée et bondagée mais j’ai oublié son nom…

Puis après un restaurant en famille nous avons enchaîné sur la Cosy Party.

Nous nous attendions à ce que l’affiche annonçait et nous avons été très déçus. Il y avaient plusieurs spots de démonstration mais aucune vulgarisation ni transmission du savoir des cordes. C’était uniquement de la démonstration. Nous ne sommes pas restés longtemps, le temps pour moi de faire quelques bondages, pour Asdrubael de s’amuser avec son fouet Victor Tella, j’ai jeté un œil un instant derrière moi et il y avait un véritable attroupement! Il en faut pour émouvoir une foule!

Nous ne l’avions pas prévu mais, nous sommes allés à la Croisière Élastique. C’était sympa pour danser, j’ai rencontré un modèle de bondage de la FIP que j’ai attaché à nouveau et nous avons encore pris une photo ^^

Il faut être honnête, j’ai finie un peu éméchée par ma sœur qui m’a un peu poussée à boire mais au final à part boire, danser et fumer il n’y avait pas grand chose à faire!

J’ai pu croiser Maîtresse Shanna mais aussi Tanya, la pet-girl, j’étais très émue de la rencontrer, je crois que ma conversation n’a pas été brillante!

Quelque part, je suis peut-être aussi pet-girl… C’est peut-être pour ça!

En général, il fallait être à ces soirées, ça permet de rencontrer des gens intéressants mais les animations ne sont pas toujours tout à fait à la hauteur des espérances… Des MES espérances, je vise peut-être trop haut.

En tous cas, c’est incontournable à mon sens et ça s’améliore d’années en années!

Share