La sécurité dans le bondage

detail-ciseauxEn bondage, la sécurité est primordiale; il y a donc des règles à respecter afin que la séance se déroule sans incident.

La première de ces règles est de toujours se munir d’une paire de ciseaux de sécurité dits Jesco. Ces ciseaux doivent être à bouts ronds pour passer entre les cordes et le modèle sans le blesser, et être suffisamment tranchants pour couper les cordes en une fois.

Si le modèle a un malaise, il ne faut pas hésiter à couper les cordes si nécessaire: le prix d’une corde ne vaut pas le prix de la sécurité d’une personne!

La deuxième règle est d’éviter les points de compression suivants: le cou (notamment la carotide et la jugulaire), sous les aisselles (artères brachiales), au pli du coude (artères radiales et cubitales), au pli des poignets (même si certains passages de cordes attachent les poignets, ils seront toujours suffisamment lâches pour passer aisément un doigt entre le poignet et la corde), à l’entre-jambe (artère fémorale), au pli du genou (artère tibiale) et au pli de la cheville (même remarque que pour le pli des poignets: on pourra facilement passer un doigt entre le modèle et le cordes).

La troisième règle est de s’enquérir au préalable d’éventuels problèmes de santé du modèle (mauvaise circulation, problèmes cardiaques ou respiratoires, propension aux malaises et évanouissements, etc…) et ainsi de vous adapter.

La quatrième règle est de vérifier fréquemment la bonne circulation dans les membres, prenez la main ou le pied de votre modèle et demandez-lui de faire pression sur vos doigts, sa main ne doit pas être anormalement froide et il ne doit y avoir aucun engourdissement de sa part.

La cinquième règle, et pas la moindre, consiste en ne jamais ô grand jamais enrouler votre corde autour du cou du modèle et encore moins de faire un nœud! Tout est affaire de tensions et de contre-tensions, pas de nœuds à vos chaussures!

N’oubliez pas de communiquer avec votre modèle, demandez-lui régulièrement s’il ou elle se sent bien.

Vérifiez aussi au préalable que le modèle ne soit ni sur la digestion, ni ivre, ni sous l’emprise de stupéfiants ou autres substances (médicaments).

On attachera donc à distance des repas trop copieux et une collation légère pourra être servie après la séance.

Boire de petites quantités d’eau souvent est préférable à une grande quantité en peu de temps.

Du côté du modèle, les cheveux longs doivent être attachés, pas de bijoux, ni de montre.

Enfin, en cas de problème, il est préférable d’avoir son brevet de secouriste, ou à défaut, d’allonger le modèle en position latérale de sécurité et d’appeler les secours: le 15.

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrEmailPrintBookmark/Favorites

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>