Archive for juin, 2011

La sécurité dans le bondage

En bondage, la sécurité est primordiale; il y a donc des règles à respecter afin que la séance se déroule sans incident.

La première de ces règles est de toujours se munir d’une paire de ciseaux de sécurité. Ces ciseaux doivent être à bouts ronds pour passer entre les cordes et le modèle sans le blesser, et être suffisamment tranchants pour couper les cordes en une fois. Ils sont généralement proposés au rayon « Bondage » de vôtre boutique BDSM préférée.

La deuxième règle est d’éviter les points de compression suivants: le cou (notamment la la carotide et la jugulaire), sous les aisselles (artères brachiales), au pli du coude (artères radiales et cubitales), au pli des poignets (même si certains passages de cordes attachent les poignets, ils seront toujours suffisamment lâches pour passer aisément un doigt entre le poignet et la corde), à l’entre-jambe (artère fémorale), au pli du genou (artère tibiale) et au pli de la cheville (même remarque que pour le pli des poignets: on pourra facilement passer un doigt entre le modèle et le cordes).

La troisième règle est de s’enquérir au préalable d’éventuels problèmes de santés du modèle (mauvaise circulation, problèmes cardiaques ou respiratoire, propension aux malaises et évanouissements, etc…) et ainsi de vous adapter. vérifiez aussi que le modèle ne soit ni sur la digestion, ni ivre, ni sous l’emprise de stupéfiants ou autres substances (médicaments).

Enfin, en cas de problème, il est préférable d’avoir son brevet de secouriste, ou, à défaut, d’allonger le modèle et d’appeler les secours: le 15.

Share