Archive for novembre, 2010

« Jeux interdits à l’université » de Laura Reese

C’est sur le conseil d’Asdrubael que j’ai pris ce livre à la bibliothèque alors que nous flânions dans les rayonnages.

C’est l’histoire d’une jeune femme dont la sœur a été retrouvée morte dans son appartement, ligotée et scarifiée.

Nora est sa grande sœur et elle décide après lecture du journal intime de Frannie de courir après son meurtrier. Elle soupçonne un certain « M »…

Cet homme, a initiée Frannie au BDSM qu’elle n’appréciait apparemment pas mais acceptait par amour, ce qui rendait M d’autant plus sadique car lui, n’éprouvait aucun sentiment envers elle. En cherchant à se détacher d’elle, il devient suspect.

Nora à son tour décide de tout plaquer et de fréquenter M, qui l’initie au BDSM. C’est l’escalade des premiers jeux jusqu’au moment où il aménage chez lui un donjon dans une ancienne chambre.

Le livre mêle donc intrigue policière et étalage du BDSM version littéraire.

J’ignore si l’auteur pratique mais ça ne manque parfois pas d’imagination même si l’histoire est un peu molle et que la grande sœur semble parfois avoir pour excuse de trouver le meurtrier de sa sœur afin d’assouvir ses pulsions et fantasmes.

C’est un livre qui a ses longueurs jusqu’à la fin qui accélère tout.

Je ne peux malheureusement en dire davantage à moins de tout spoiler…

Mais, je n’ai pas vraiment aimé ce livre… Il y a des aspects moches du BDSM, et il y sont présents, je pense davantage aux relations qu’aux pratiques, cela s’entend!

Share

Fetish party de Tout-Y-Faut!

Comme prévu, le 12, nous nous sommes rendus à cette soirée!

Nous sommes venus avec un couple d’amis, ce qui a permis un relais de conducteurs pour les 3h30 de route qui séparent Toulouse de Tout-Y-Faut près de Saintes.

Arrivés dans les temps nous avons eu le temps de passer à l’hôtel pour nous changer, ce fût épique de régler mon corset, une fois de plus dira-t’on mais là, c’est le must. Mon corset Dèmonia est très joli mais on a bataillé pour le lacer à ma convenance, normal, c’est la première fois que je le portais pour de vrai alors, maintenant, je ne touche plus aux lacets!

J’avais ensuite une longue jupe un fond rouge sur un tulle noir pour un effet moiré.

Asdrubael lui aussi avait mis son nouveau haut en cuir et son traditionnel pantalon en cuir.

Après nous être habillés, en route pour l’Élixir! Il nous fallait encore une petite demi-heure pour y arriver.

Nous avons été comme d’habitude très bien reçu, le cocktail de bienvenue puis le buffet.

Difficile de manger vraiment avec mon corset, mais bon… Il est si joli!

Enfin, la partie la plus intéressante: la soirée en elle-même.

J’ai effectué quelques bondage simples comme le Karada afin de montrer et expliquer et même appris à faire cette figure à quelques personnes.

On m’a même demandé si je comptais finir la soirée nue, l’appareil photo à la main mais, j’ai rétorqué que « non, désolée,  j’étais la soumise la plus habillée de France et de Navarre! »

IL y avaient quelques libertins dans le lot je crois bien!

Asdrubael a commencé fort avec une suspension sur l’homme du couple ami mais, ça a été la tuile: il a fait un malaise; il a fallu couper des cordes. Ça a été plus de peur que de mal, en 5mn il était sur pieds, frais comme un gardon; ça a tout de même été un coup dur pour Asdrubael, c’est la première fois qu’une suspension se passe « mal ».

Il a fallu faire contre mauvaise fortune bon cœur et reprendre confiance, Asdrubael a terminée sa soirée par un Ushiro Takate Kote à l’envers sur moi.

Globalement, c’était une bonne soirée même si nous commençons à être bien échaudés des soirées BDSM. Notre couple d’amis semble lui s’être bien amusé!

Share

09/12/2010 – Paris – Nuit Dèmonia

Le 9 décembre nous allons participer à la Nuit Dèmonia non seulement dans le public mais aussi sur le podium car nous faisons partie du défilé!

Asdrubael sera donc tout de cuir vêtu et moi, en jupe longue vinyle et corset coton puis, une fois le défilé terminé, nous reprendrons nos affaires, ça ne nous changera pas beaucoup pour le haut mais le bas changera un peu!

L’année dernière nous nous y étions déjà rendus mais avions raté tout le spectacle, cette année, nous faisons partie du spectacle alors, j’espère qu’on ne loupera rien!

Share

TlS-M: Toulouse Munch

Une association a été crée sur l’exemple des munch américains et parisiens (Paris-M) sur Toulouse afin de regrouper les BDSMeurs, créer des rencontres, des débats d’idées sur des sujets prédéfinis, des ateliers, etc… Et même pourquoi pas des petites soirées!

Elle a pour vocation de véhiculer un BDSM sain et c’est le premier point commun entre tous les membres présents ou à venir.

Toulouse Munch ou TlS-M possède un site internet: http://tls-m.fr avec forum et calendrier afin de s’organiser.

Le premier munch aura lieu dans un restaurant, le 15 novembre à 20h, un rendez-vous de découverte, je vous laisse le soin de voir cela sur le site internet plus en détail!

A noter, Asdrubael et moi y serons!

Share

Essayages pour le défilé Dèmonia

Le 2 novembre, nous nous sommes rendus à la boutique Dèmonia afin de faire des essayages en vue de participer au défilé qui aura lieu le 9 décembre 2010 à la Machine, à Paris; ce sera la nuit Dèmonia.

Nous avons été très bien reçu par l’équipe dont Miguel qui nous a tout de suite reconnus et nous a expliqué toutes les modalités concernant le défilé. Il a très gentiment répondu à toutes nos interrogations et nous avons pu filer dans les rayons à la recherche de tenues que nous pourrions présenter sur le podium.

Asdrubael a d’ailleurs très vite trouvée une tenue en cuir.

Pour ma part, si j’ai très vite trouvé un bas (une longue jupe vinyle fendue des deux côtés avec un lacet rouge sur la droite), j’ai un peu galéré pour trouver un haut; il n’y avait pas ma taille dans ce qui m’aurait plu jusqu’à ce que je tombe sur un amour de corset!

Une taille en dessous de ma taille normale, je tente quand même et… il me va à ravir!

Il prend les hanches et moule avantageusement les formes.

Très contents de nos trouvailles, nous avons tous deux flashé sur nos hauts et les avons même achetés!

Nous devrons être à la Machine très tôt le jour du défilé, j’espère que je ne serai pas fatiguée…

Rendez-vous le 9 à Paris!

Share

La soirée de trop

Pour Halloween, nous avions décidé de nous rendre à la soirée spéciale Halloween de Cris & Chuchotements.

La 3° soirée que nous enchaînions était celle de trop. Trop de fatigue, trop de soirées…

Nous n’avons donc absolument pas profité du buffet de bonbons, des softs gratuits pour les gens déguisés.

Asdrubael a fait 2 bondages je crois, moi, rien du tout. Je me suis juste posée dans une chaise avec un verre et j’ai comaté…

Je regrette que nous nous ayons gâchée cette soirée pour laquelle nous nous étions tant préparés…

Mais, on n’oublie trop vite que nous avons aussi nos propres limites…

Share

Soirée FIP 5 ans + Halloween

Nous nous sommes donc rendus ici le 30, à la soirée Fetish In Paris spéciale Halloween et pour fêter leur 5 ans.

Comme l’indique le titre, c’est une soirée fetish où le look prime sur tout le reste.

Un loft avait été réservé pour l’occasion, l’étage où se déroulait la plupart des choses (projections d’images sur des murs, bar avec cocktail de bienvenue, performance) et le sous-sol qui servait de fumoir.

Nous étions un peu intimidés au début car loin des soirées BDSM, une soirée fetish a ses propres codes.

Nous avons donc simplement commencé par un petit bondage dans le fumoir et l’organisateur est venu nous trouver pour nous dire de nous étendre et nous lâcher puisque son shibariste ne viendrait pas.

Nous avons donc Asdrubael et moi chacun attrapé un modèle, posé pour des photos puisqu’un photographe était là exprès pour!

Et puis lorsque nous nous sommes lassés de faire des bondages, nous sommes repartis.

C’était une soirée sympathique mais très loin du monde que nous fréquentons d’habitude. Nous nous sentions pas trop à nôtre place… Cependant, je crois qu’il faut savoir parfois sortir de son contexte pour en voir d’autres et s’ouvrir aux différentes sphères.

Share