Archive for octobre, 2010

Et comment il était ce goûter?

Vendredi dernier, nous avons décidé de nous rendre aux Goûters du Divin Marquis.

Nous sommes arrivés vers 16h.

C’est une petite porte avec une petite plaque à laquelle il faut sonner, on vient vous ouvrir.

Là, on tombe sur un comptoir, il faut donner son nom pour la petite fiche « boissons » et si vous devez vous changer, vous devez le faire devant le comptoir.

Heureusement pour moi, une fois mon châle enlevé, j’étais prête! Juste mes barrettes « oreilles de chat » et mon collier à mettre.

On vous invite ensuite à descendre un escalier tout de rouge vêtu et vous tombez sur un salon à l’ancienne mode plein de fauteuils, de petites tables avec des bougies et une coupelle contenant divers chocolats.

Il y a aussi le bar avec un petit goûter fait de biscuits, bonbons et choux.

De la il y a plusieurs salles accessibles depuis un couloir ou un escalier en colimaçon le cas échéant.

Certaines pièces sont pourvues de fenêtres afin que l’on puisse regarder ce qu’il s’y passe.

Il y a aussi l’hôtesse des lieux, très prévenante.

Nous avons commencé dans le salon, par du bondage, il y avait peu de monde alors nous avons pu utiliser un point de suspension.

Puis au fur et à mesure, la cave voûtée s’est remplie et nous avons décidé de gagner l’étage.

J’ai effectué plusieurs bondages, Asdrubael a effectué plusieurs suspensions bref, nous avons partagé nos savoirs afin de faire découvrir le shibari.

Le goûter s’est terminé vers 21h et nous sommes allés dans un restaurant japonais puis, nous sommes rentrés, fourbus!

Share

12/11/10 – Tout-Y-Faut – Fetish Party

Pour la deuxième année consécutive nous allons nous rendre près de Saintes avec quelques amis afin de participer à la soirée de Maîtresse Claudia Cuir.

Nous connaissons les lieux et savons que ce sera une agréable soirée, je n’ai pas encore choisie ma tenue mais, je trouverais bien!

Je pense que nous ferons pas mal de bondage alors il faudra quelque chose de pratique!

Peut-être une tenue à base de tregging avec bottines… Non… Je ne sais pas, je demanderai à Asdrubael!

Share

Comme envie de prendre un goûter

Ça nous a pris ce matin: et si on en profitait d’être à Paris pour aller au goûter du divin marquis?

Petit débat, comparatif avec d’autres soirées ce soir, le déroulement de la journée… Je suis un peu fatiguée alors nous avons opté pour aller se prendre un petit goûter.

En après-midi, le goûter d’aujourd’hui se prolonge par une soirée mais, j’ignore si nous allons rester, cela dépendra du niveau de fatigue car, voyager en même temps qu’une grève, c’est un peu un parcours du combattant et nous n’avons pas encore entièrement récupéré.

Asdrubael sera je crois en chemise noire, pantalon de cuir… A moins que ce soit sa chemise bleue avec son veston en cuir? J’ai oublié.

Après un vaste débat, j’aurai ma tenue « chat », les oreilles en prime!

Share

Soirée Frissons d’automne

Nous avons donc assisté à la soirée donnée par Maîtresse Shanna: Frissons d’automne.

Asdrubael avait enfin opté pour une chemise bleue, un gilet en cuir noir, un pantalon de cuir noir aussi. Moi, je ne savais pas alors, il a choisi: ma tenue rose et noire version chaton avec les barrettes oreilles de chat. Pas vraiment dans le thème alors je l’ai justifié d’une phrase: « Aux premiers frissons de l’automne, les chatons rentrent à la maison! ».

A nôtre arrivée, comme d’habitude maintenant je peux dire, nous avons été très bien accueillis, les manteaux enlevés on nous a conduits dans la salle principale afin de prendre un rafraîchissement le temps que tous les invités arrivent.

Chez Maîtresse Shanna, il y a toujours des esclaves ou serviteurs, ce qui fait que l’on n’est jamais perdu, ni en attente!

Petit moment de malaise à se retrouver face à des gens que l’on ne connaît pas, nous avons trouvé des têtes connues alors, ça s’est vite réchauffé.

Un buffet digne de ce nom avait été dressé et nous attentait alors que nous enfilions masques feuillus et capes noires. Les dominants assis, les soumis entrent un par un pour se présenter et saluer.

A la fin ce ceci, j’ai du prendre la parole à la demande de Maîtresse Shanna puis d’Asdrubael concernant nôtre projet d’association BDSM.

Je ne m’y attendais pas, après avoir commencé franchement avec un débit de parole correct, le trou… Le blanc, j’ai réussi à m’en dépatouiller cependant.

Et puis est venu le temps de se restaurer: foie gras, charcuteries, fromages, vins, etc…

Une fois le buffet terminé, nôtre hôtesse nous a proposé de nous amuser.

Asdrubael avait l’intention de bondager plusieurs personnes, j’ai tenté de passer le temps en faisant quelques mini-bondages et en m’occupant un peu d’un homme-femelle.

Asdrubael m’a ensuite complètement oubliée, livrée à moi-même, j’ai pu constater que tout à chacun assouvissait ses pulsions, ses fantasmes dans toutes les salles disponibles, je crois que tout le monde s’est amusé. Des photos ont été prises, je ne crois pas qu’il y en aura de moi, je n’ai rien fait, participé à peu.

Le bondage monte à la tête d’Asdrubael, il en oublie tout, même moi. Et moi, je ne souffre pas qu’on m’oublie.

Cela m’a néanmoins permis de discuter, de fumer, de boire, bref de m’occuper. De temps en temps je venais replier les cordes, apporter une paire de ciseaux.

Je n’ai même pas eu droit au premier bondage. Pourtant, je n’avais rien fait de mal je crois…

Le premier bondage, c’est comme la première danse… J’ai tenté de faire contre mauvaise fortune bon cœur mais il faut avouer que de mon côté, jouer sans Asdrubael, ça ne m’intéresse pas.

Lui, jouer sans moi, il n’a aucun problème…

Je crois qu’on a un souci…

Pour en revenir à la soirée, elle a terminée sur des douceurs et du Champagne, on peut dire que c’était une soirée très réussie, malgré un bémol tout personnel…!

Share

Comment faire pour garder contact?

Si après avoir bien discuté, vous vous retrouvez avec un mail, un msn ou autre, il vous faut ensuite, si vous le souhaitez, garder contact.

Selon bien évidemment le degré d’intérêt que vous portez à cette personne!

Il faudra donc jouer sur tous les registres possibles et bien évidemment demander au fur et à mesure de nouveaux moyens de communiquer si c’est que ce que vous souhaitez.

Pas la peine de préciser que si après discussion, la personne ne correspond en rien à ce que vous pouvez rechercher que la politesse la plus élémentaire est de le signifier: un « bonne chance pour vôtre recherche » ou un « bonne continuation » simples mais efficaces informeront vôtre interlocuteur ou interlocutrice que vous ne désirez pas donner suite aux échanges!

Si la personne:

  • correspond peu: gardez le moyen de communication initial,
  • correspond moyennement: allez plus en avant et demandez par exemple une adresse mail dans laquelle vous demanderez mensuellement ou plus des nouvelles,
  • correspond grandement: demandez au fil des jours le mail, le msn, proposez un appel skype ou msn et au fil de l’O, une cam et en son temps, le numéro de téléphone, demandez à rencontrer, etc… et revoyez fréquemment.

Ne précipitez jamais les choses, vous aurez bien le temps si vous intéressez aussi la personne.

Se renseigner sur l’état de santé, la vie quotidienne est un bon moyen de garder contact et plus généralement, tout sujet de discussion qui évolue.

Vous pouvez aussi conseiller de lire un ouvrage ou de voir un film, cela donnera un exemple d’échange privilégié.

Cela est aussi vrai pour une vidéo, photo, un site internet, etc…

Pour pouvoir garder le contact, vous devez être absolument identifiable alors, une photo (de vous) est importante pour que l’on se souvienne de vous!

Par mesure de sécurité, privilégiez évidemment une photo non-compromettante…

Share

31/10/2010 – Paris – C&C 7° nuit Halloween

Nous venons de réserver, nous allons donc nous rendre à la 7° nuit Halloween de Cris et Chuchotements.

Nous serons déguisés en un couple de vampires, nous avons acheté les crocs et nous serons très dandys gothiques!

Chemise à jabot pour Asdrubael et pantalon de cuir, longue jupe et veste d’inspiration victorienne pour moi.

Il est possible qu’un autre couple parisien nous y accompagne mais, rien n’est encore sûr à cette heure, nous verrons bien!

Cependant, nous retrouverons quelques têtes parisiennes déjà rencontrées l’année dernière en d’autres occasions!

Share

30/10/10 – Paris – Soirée Fetish In Paris (5ans) Spéciale Halloween

Puisque nous serons alors sur Paris, nous participerons à cette soirée!

Asdrubael aura sûrement une tenue toute trouvée, il va falloir que je réfléchisse… Peut-être ma tenue « chaton »: ensemble corset et jupe aux genoux avec des rubans roses, des boots covers noirs et roses, mon petit sac à dos ange et démons avec dieu sait quoi dedans ^^ , un petit boléro pour ne pas attraper froid et, mes barettes oreilles de chat!

En réserve nous aurons nos petits canines de vampires.

Vampire rock, vampire gothic lolita, c’est crédible, non?!

Share

Bondless malade

J’ai le droit de le dire?

Qui ne dit mot consent!

-Le temps de Toulouse est vraiment pourri!

Je suis malade, je ne sers à rien, je suis fatiguée et je traîne mes mouchoirs.

Asdrubael n’est pas très bien aussi, c’est qu’avant hier soir nous avons marché, tellement marché sous la pluie, nous étions trempés, nos chapeaux respectifs dégouttaient tellement c’était le déluge.

Un détour au Lounge pour retrouver des amis, nous avons fini dans un délicieux restaurant vietnamien.

La fin de la soirée s’est faite de cordes…

Et me voilà « punie »!

Share

Respect

Un mot dans le BDSM courant semble avoir perdu de son sens.

Le nouveau mot d’aujourd’hui sera…

Le respect: est une attitude d’acceptation, de consentement et de considération, souvent codifié, envers une personne, une chose ou une idée.

Issu du latin « respicere » signifiant « regarder en arrière », le respect évoque l’aptitude à considérer ce qui a été énoncé et admis dans le passé, et d’en tirer les conséquences dans le présent. On peut ainsi parler du respect d’une promesse, du respect d’un contrat ou du respect des règles d’un jeu.

Le respect appliqué à une personne prend un sens plus proche de l’estime, et s’appuie sur l’aptitude à se remémorer les actes accompli par une personne dans le passé, lorsque ceux-ci sont dignes d’êtres reconnus.

Le respect ne doit pas être confondu avec la tolérance, car celle-ci n’a pas les mêmes motifs, et contrairement au respect, elle n’est pas incompatible avec le mépris.

On dit du respect qu’il se mérite ou se gagne.

Malheureusement, ce mot est bafoué de deux manières:

  1. Manque de respect envers une personne soumise.
  2. Manque de respect envers une personne dominante.

Dans le premier cas, et qui me concerne il y a donc un manque de respect de la part d’interlocuteurs qui pensent qu’une personne soumise n’a aucune considération et n’est là que pour satisfaire une envie libertine.

Pas de salutations, l’exigence de récits, de webcam le cas échéant, etc..

Je veux bien qu’on m’ignore à la rigueur mais, je n’apprécie pas du tout d’être prise pour un paillasson. Je ne suis pas aux ordres de tout à chacun qui se revendique les droits de mon maître!

Dans le cas numéro 2, il s’agit d’un manque de respect par la demande d’autrui d’utiliser la personne soumise de celle qui est dominante en lui proposant de « faire des choses derrière son dos ».

Ainsi, certaines personnes ne respectent pas la propriété de chacun. Ils ne se rendent pas compte de l’outrecuidance qu’il y a à faire des propositions indécentes à une personne soumise qui a déjà un collier.

On ne peut pas dire que je sois très à cheval sur le protocole mais, je ne supporte pas ces deux formes irrespectueuses.

Elles sont souvent faites par des personnes désespérées, en recherche de quelque chose de particulier, je comprends tout à fait la démarche mais, je ne l’accepte pas.

Share

23/10/10 – Toulouse – Soirée Frissons d’automne

Le samedi 23 octobre 2010, nous serons près de Toulouse pour participer à la soirée de Maîtresse Shanna: « Frissons d’automne ».

Asdrubael a déjà réservé et je présage qu’il portera un de ses pantalons en cuir avec ses bottes, une chemise et son holster pour porter son one tail à la ceinture.

Pour ma part, j’hésite encore sur la tenue, peut-être mon nouvel ensemble rose et noir composé d’un corset à lacets rose pâle et d’une jupe assortie. Un tregging parce qu’il commence à faire frais ou des boot covers en fausse fourrure. Mon chapeau haut de forme peut-être avec une fleur en tissus rose pâle aussi.

Je pense que l’on va demander mes limites pour la soirée à nouveau.

Heureusement, c’est à Asdrubael de les définir!

La dernière soirée que nous avons passée chez Maîtresse Shanna était très agréable, j’espère que celle-ci le sera aussi!

Share